Saga : Une braise sous la cendre

Tome 2 : paru en 2016 , 539 pages PRIX : 18,90€
téléchargement (1)
Tome 1 : paru en 2015, 528 pages    PRIX : 18,90€

Une histoire fabuleuse à lire absolument !

 

Auteur : Sabaa TAHIR.
Édition/Collection : PKJ.
Genre : Dystopie.
 Note : 5/5

test

Mon avis :

J’ai finalement décidé de vous faire une chronique sur les deux livres plutôt que d’en faire une pour chaque parce que j’aurai eu trop de chose à dire et mes articles allaient être des pavés.

Les personnages principaux sont un Mask, Elias et une Érudite, Laia, chacun appartenant à des classes sociales différentes : Les Érudits, les individus cultivés et détenteur du savoir, et les martiaux l’armée avide de sang et caractérisée par sa violence et sa dévotion envers l’Empereur. Comme on peut le deviner tout ne se passe pas très bien entre eux, les Martiaux persécutent sans scrupule les Érudits. Certains individus s’organisent dans la Résistance, afin de faire tomber le pouvoir en place.

Une petite touche de fantastique vient donner une dimension inquiétante à tout celà, avec la mention des légendes, de goules et de djinns, bref tout un folklore qui transpose complètement la lecture dans une ambiance immersive et singulière.

Les personnages gagnent véritablement profondeur et en nuances au fil de leurs aventures. Au début, nous avons deux personnages très hésitants et différents, dont on pressent le potentiel de rébellion mais la peine et les craintes prédominent. C’est plus agréable d’avoir des personnages imparfaits et un peu lâches au début, plutôt qu’extraordinairement courageux et volontaires.

La narration alterne entre les points de vues des différents personnages : Laia et Elias dans le premier tome et Helene se rajoute dans le deuxième. Et c’est terrible. C’est terrible parce qu’à la fin de chaque chapitre on se retrouve tenu en haleine, ce qui nous pousse à lire encore plus pour savoir la suite.

test

Conclusion : 

L’histoire qui est racontée à travers ces deux tomes est juste incroyable ! Et je pèse mes mots. On est transporté avec les personnes tout au long de l’histoire et les émotions sont tellement intenses que pour la première fois j’ai pleuré sur un livre (je ne suis pas très émotive). Je ne peux que vous recommandez ce livre  et toutes personnes ayant lu cette vous diront la même chose.

dectoJ’espère que cette chronique vous aura plu, à très bientôt.decto

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s